Wiki - Tout savoir sur l’hydrogène

Mis à jour le 30 mai 2024

La basse pression implique la sécurité

La basse pression est toujours bénéfique pour la sécurité. Cependant, en raison de la faible densité de l’hydrogène, une pression élevée est souvent nécessaire pour stocker ou transporter l’hydrogène gazeux. Pour permettre une conception légère à haute pression, un matériau polymère renforcé de fibres de carbone est généralement utilisé. Cependant, les pressions élevées augmentent le taux de fuite. De plus, si une source d’inflammation est présente, il y a un risque d’explosion. La prévention des risques d’explosion est l’un des principaux défis lorsque l’on travaille avec des solutions de stockage d’hydrogène à haute pression. Bien que l’atténuation soit possible dans une certaine mesure, les conséquences en cas de défaillance sont graves. Si une pièce d’équipement tombe en panne et éclate violemment, certaines parties de cet équipement peuvent absorber une énergie cinétique élevée et blesser les personnes à proximité. Les principaux effets sont illustrés dans la figure ci-dessous.

L’hydrogène à haute pression peut être un problème de sécurité.

Bien que le niveau de risque dépende de nombreux facteurs, le potentiel de danger est beaucoup plus faible si la pression est plus faible. Les solutions de GRZ Technologies (par exemple, nos stockages DASH de la série M) fonctionnent à basse et très basse pression et à des températures ambiantes. Les ingénieurs de conception de GRZ Technologies concevront des systèmes de stockage avec la pression la plus basse possible correspondant aux exigences du consommateur d’hydrogène en aval. Par exemple, si le dispositif en amont est un électrolyseur produisant de l’hydrogène à 35 bar(g) et que la pile à combustible en aval consomme de l’hydrogène à 5 bar(g), le niveau de pression du stockage est conçu pour être compris entre 5 et 35 bar(g). Par conséquent, la technologie offre les avantages du stockage à haute densité, mais à un niveau de risque nettement inférieur à celui des technologies de stockage à haute pression actuellement disponibles.

En conclusion, les systèmes de stockage d’hydrogène à basse pression sont plus sûrs que les systèmes à haute pression pour plusieurs raisons. Ils réduisent considérablement le risque d’explosion ou de rupture et libèrent l’hydrogène plus lentement en cas de fuite, minimisant ainsi les risques immédiats. De plus, le processus de libération endothermique à basse pression entraîne des changements de température plus gérables, améliorant ainsi la sécurité globale du système. Ainsi, les systèmes basse pression offrent une solution de stockage d’hydrogène plus stable et plus sûre.

Did this article help you?